Herweck (Monsieur d’)

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

5

     

5

     

Musicien bavarois qui assiste à la réception du prince et de la princesse de Guermantes. Il demande assez maladroitement à Oriane, la duchesse de Guermantes, d’être présenté à son mari. Celui-ci furieux de cette intrusion et jaloux de voir que sa femme connaît quelqu’un que lui-même n’a jamais vu  se montre particulièrement grossier avec lui (1).

(1)

« Basin, dit-elle, permettez-moi de vous présenter M. d’Herweck. »

—Je ne vous demande pas si vous irez demain chez Mme de Saint–Euverte, dit le colonel de Froberville à Mme de Guermantes pour dissiper l’impression pénible produite par la requête intempestive de M. d’Herweck. Tout Paris y sera.

Cependant, se tournant d’un seul mouvement et comme d’une seule pièce vers le musicien indiscret, le duc de Guermantes, faisant front, monumental, muet, courroucé, pareil à Jupiter tonnant, resta immobile ainsi quelques secondes, les yeux flambant de colère et d’étonnement, ses cheveux crespelés semblant sortir d’un cratère. Puis, comme dans l’emportement d’une impulsion qui seule lui permettait d’accomplir la politesse qui lui était demandée, et après avoir semblé par son attitude de défi attester toute l’assistance qu’il ne connaissait pas le musicien bavarois, croisant derrière le dos ses deux mains gantées de blanc, il se renversa en avant et asséna au musicien un salut si profond, empreint de tant de stupéfaction et de rage, si brusque, si violent, que l’artiste tremblant recula tout en s’inclinant pour ne pas recevoir un formidable coup de tête dans le ventre. (SG 682/82).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *