Comte de Paris

Philippe d’Orléans, comte de Paris (1838-1894)

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

9

 3  6  

Les parents du Narrateur ne se doutent pas que leur ami Charles Swann a une brillante vie mondaine qui l’amène à fréquenter le comte de Paris. (1)

(1)

Pendant bien des années, où pourtant, surtout avant son mariage, M. Swann, le fils, vint souvent les voir à Combray, ma grand’tante et mes grands-parents ne soupçonnèrent pas qu’il ne vivait plus du tout dans la société qu’avait fréquentée sa famille et que sous l’espèce d’incognito que lui faisait chez nous ce nom de Swann, ils hébergeaient,—avec la parfaite innocence d’honnêtes hôteliers qui ont chez eux, sans le savoir, un célèbre brigand,—un des membres les plus élégants du Jockey-Club, ami préféré du comte de Paris et du prince de Galles, un des hommes les plus choyés de la haute société du faubourg Saint-Germain. (Swann 15/64)