Le danseur du théâtre

d’après Agranska Krolik

 

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

8

8

Saint-Loup a accompagné sa maîtresse Rachel au théâtre où elle se produit et il n’apprécie que celle-ci regarde avec insistance un danseur  qui se prépare pour le spectacle 1)

(1)

Mais au même instant Saint–Loup s’imagina que sa maîtresse faisait attention à ce danseur en train de repasser une dernière fois une figure du divertissement dans lequel il allait paraître, et sa figure se rembrunit.

—Tu pourrais regarder d’un autre côté, lui dit-il d’un air sombre. Tu sais que ces danseurs ne valent pas la corde sur laquelle ils feraient bien de monter pour se casser les reins, et ce sont des gens à aller après se vanter que tu as fait attention à eux. Du reste tu entends bien qu’on te dit d’aller dans ta loge t’habiller. Tu vas encore être en retard.

Trois messieurs—trois journalistes—voyant l’air furieux de Saint–Loup, se rapprochèrent, amusés, pour entendre ce qu’on disait. Et comme on plantait un décor de l’autre côté nous fûmes resserrés contre eux.

—Oh ! mais je le reconnais, c’est mon ami, s’écria la maîtresse de Saint–Loup en regardant le danseur. Voilà qui est bien fait, regardez-moi ces petites mains qui dansent comme tout le reste de sa personne !