Appariteur du Collège de France (Un)

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

1

   

1

Au cours d’un discussion chez les Verdurin, Brichot se moque gentiment de Charlus, l’imaginant faisant des cours d’homosexualité avec pour tout public deux étudiants et un appariteur  (1)

(1)

« Décidément, baron, dit Brichot, si jamais le Conseil des Facultés propose d’ouvrir une chaire d’homosexualité, je vous fais proposer en première ligne. Ou plutôt non, un institut de psycho-physiologie spéciale vous conviendrait mieux. Et je vous vois surtout pourvu d’une chaire au Collège de France, vous permettant de vous livrer à des études personnelles dont vous livreriez les résultats, comme fait le professeur de tamoul ou de sanscrit devant le très petit nombre de personnes que cela intéresse. Vous auriez deux auditeurs et l’appariteur, soit dit sans vouloir jeter le plus léger soupçon sur notre corps d’huissiers, que je crois insoupçonnable. – Vous n’en savez rien, répliqua le baron d’un ton dur et tranchant. (Pris 308/295)