Argencourt (Comtesse d’)

d’après Agranska Krolik

 

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

4

   

3

       1

Comtesse douairière d’Argencourt, sœur du Marquis de Beausergent et mère du Marquis d’Argencourt. Elle tient un salon et a des prétentions littéraires (1)

Absent en raison d’une longue maladie, le Narrateur aura beaucoup de peine à la reconnaître (2)

(1)

Aussi les faux hommes de lettres, ces demi-intellectuels que recevait Mme d’Argencourt, se représentant Oriane de Guermantes, qu’ils n’auraient jamais l’occasion de connaître personnellement, comme quelque chose de plus merveilleux et de plus extraordinaire que la princesse Badroul Boudour, non seulement se sentaient prêts à mourir pour elle en apprenant qu’une personne si noble glorifiait par-dessus tout Tolstoï, mais sentaient aussi que reprenaient dans leur esprit une nouvelle force leur propre amour de Tolstoï, leur désir de résistance au tsarisme. (Guer 448/433)

(2)  Tous ces traits nouveaux du visage impliquaient d’autres traits de caractère ; la sèche       et maigre jeune fille était devenue une vaste et indulgente douairière. Ce n’est plus dans un sens zoologique comme M. d’Argencourt, c’est dans un sens social et moral qu’on pouvait dire que c’était une autre personne. (TR 925/232)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.