Rampillon (Madame de)

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

2

 

1

1

       

Elle est peu appréciée dans les salons où on a coutume de l’appeler « la Rampillon ». Un jour qu’elle est présente à une soirée donnée chez la Marquise de Saint Euverte, Mme des Laumes s’adressant à Swann n’a pas de mots trop durs pour elle (1). Une autre fois, à une soirée chez le prince et la princesse de Guermantes, c’est la duchesse de Guermantes qui profère à son endroit de très vives critiques (2).

(1)
Oh ! mon petit Charles, prenez garde, voilà l’affreuse Rampillon qui m’a vue, cachez moi, rappelez-moi donc ce qui lui est arrivé, je confonds, elle a marié sa fille ou son amant, je ne sais plus ; peut-être les deux… et ensemble !… Ah ! non, je me rappelle, elle a été répudiée par son prince… ayez l’air de me parler pour que cette Bérénice ne vienne pas m’inviter à dîner. (Swann 342/469).
(2)

Tenez, regardez la mère Rampillon, trouvez-vous une très grande différence entre ça et un squelette en robe ouverte ? Il est vrai qu’elle a tous les droits, car elle a au moins cent ans. Elle était déjà un des monstres sacrés devant lesquels je refusais de m’incliner quand j’ai fait mes débuts dans le monde. Je la croyais morte depuis très longtemps ; (SG 685/84).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *