Monserfeuil (Général de)

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

16

   

12

 3    

1

Le Général de Monserfeuil appelé parfois de Beauserfeuil.

Robert de Saint-Loup, amoureux de Rachel ne souhaite pas retourner en garnison au Maroc. Sa tante Oriane de Guermantes envisage d’obtenir du Général de Monserfeuil une nouvelle affectation pour son neveu mais son mari, le duc de Guermantes, est hostile à cette intervention (1). Il a d’ailleurs une piètre opinion du général qu’il juge plus habile à faire des enfants qu’à remporter des élections (2). Le Prince de Guermantes confie à Swann que c’est le général qui attira son attention sur des irrégularités qui auraient entachées la conduite du procès de Dreyfus (3).

(1)

Robert pourrait ce qu’il voudrait sur Monserfeuil. Seulement, comme il ne sait pas ce qu’il veut, il le fait demander par nous, parce qu’il sait qu’il n’y a pas de meilleure manière de faire échouer la chose. Oriane a trop demandé de choses à Monserfeuil. Une demande d’elle maintenant, c’est une raison pour qu’il refuse. (Guer 512/495).

(2)

Ce pauvre général, il a encore été battu aux élections, dit la princesse de Parme pour changer de conversation.
Oh ! ce n’est pas grave, ce n’est que la septième fois, dit le duc qui, ayant dû lui-même renoncer à la politique, aimait assez les insuccès électoraux des autres.
Il s’est consolé en voulant faire un nouvel enfant à sa femme.
Comment ! Cette pauvre Mme de Monserfeuil est encore enceinte, s’écria la princesse.
Mais parfaitement, répondit la duchesse, c’est le seul arrondissement où le pauvre général n’a jamais échoué. (Guer 512/495)

(3)

Or, mon cher Swann, il y a environ un an et demi, une conversation que j’eus avec le général de Beauserfeuil me donna le soupçon que, non pas une erreur, mais de graves illégalités, avaient été commises dans la conduite du procès. » (SG 708/107).

 

 

 

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Monserfeuil (Général de) »

  1. Ce general est appele Beauserfeuil deja dans Guermantes II, quand le duc et lui parlent sur ‘la (haute) naissance’, sans aucune poesie (quarto p. 1157)

  2. C’est aussi dans Sodome et Gomorrhe que ce general sourd s’ appelle Beauserfeuil, donnant deux fois au prince de Guermantes des informations sur les illegalites dans la conduite du proces contre Dreyfus (quarto 1283, 1289, 1291)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *