Forcheville (Mademoiselle de)

Voir Gilberte

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

12

           12  

Il s’agit de Gilberte, fille d’Odette et de Swann. A la mort de ce dernier, Odette épousera M de ForchevilleGilberte prendra alors le nom de son beau-père car elle vit dans un milieu antidreyfusard et n’est pas fâchée que l’on oublie qu’elle est la fille du juif Swann . (1)

(1) Après la mort de Swann, Odette, qui étonna tout le monde par une douleur profonde, prolongée et sincère, se trouvait être une veuve très riche. Forcheville l’épousa, après avoir entrepris une longue tournée de châteaux et s’être assuré que sa famille recevrait sa femme. (Cette famille fit quelques difficultés, mais céda devant l’intérêt de ne plus avoir à subvenir aux dépenses d’un parent besogneux qui allait passer d’une quasi-misère à l’opulence.) Peu après, un oncle de Swann, sur la tête duquel la disparition successive de nombreux parents avait accumulé un énorme héritage, mourut, laissant toute cette fortune à Gilberte qui devenait ainsi une des plus riches héritières de France. Mais c’était le moment où des suites de l’affaire Dreyfus était né un mouvement antisémite parallèle à un mouvement plus abondant de pénétration du monde par les Israélites. Les politiciens n’avaient pas eu tort en pensant que la découverte de l’erreur judiciaire porterait un coup à l’antisémitisme. Mais, provisoirement au moins, un antisémitisme mondain s’en trouvait au contraire accru et exaspéré. Forcheville, qui, comme le moindre noble, avait puisé dans des conversations de famille la certitude que son nom était plus ancien que celui de La Rochefoucauld, considérait qu’en épousant la veuve d’un juif il avait accompli le même acte de charité qu’un millionnaire qui ramasse une prostituée dans la rue et la tire de la misère et de la fange; il était prêt à étendre sa bonté jusqu’à la personne de Gilberte dont tant de millions aideraient, mais dont cet absurde nom de Swann gênerait le mariage. Il déclara qu’il l’adoptait.   (Fug 574/155).

2 réflexions au sujet de « Forcheville (Mademoiselle de) »

  1. Bonjour,
    Dans le paragraphe de présentation de Mlle de Forcheville, vous dites que Forcheville est « fortuné ». N’est-ce pas en contradiction avec le texte de Marcel Proust cité ensuite qui le présente en « quasi misère » ?
    Merci beaucoup pour votre site qui est très précieux pour la compréhension de cette œuvre si foisonnante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *