Surgis-le-Duc (Victurnien de)

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

9

     

9

     

C’est l’aîné des deux fils de la très belle Marquise de Surgis-le-Duc, nouvelle maîtresse de Basin de Guermantes.  Le baron de Charlus est séduit par leur beauté (1).  Tout d’abord flattée de voir ses deux fils briller devant M. de Charlus, elle change bien vite d’attitude  car elle n’apprécie son équivoque vis-à-vis de ses fils et leur interdira de le fréquenter désormais (2).

(1)
« Comment  » vous vous appelez Victurnien, comme dans le Cabinet des Antiques », disait le baron pour prolonger la conversation avec les deux jeunes gens. « De Balzac, oui », répondit l’aîné des Surgis, qui n’avait jamais lu une ligne de ce romancier mais à qui son professeur avait signalé, il y avait quelques jours, la similitude de son prénom avec celui de d’Esgrignon. Mme de Surgis était ravie de voir son fils briller et de M. de Charlus extasié devant tant de science (SG 698/96).
(2)

Mme de Surgis n’avait pas un sentiment moral le moins du monde développé, et elle eût admis de ses fils n’importe quoi qu’eût avili et expliqué l’intérêt, qui est compréhensible à tous les hommes. Mais elle leur défendit de continuer à fréquenter M. de Charlus quand elle apprit que, par une sorte d’horlogerie à répétition, il était comme fatalement amené, à chaque visite, à leur pincer le menton et à le leur faire pincer l’un l’autre (Pris 205/193).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *