Percepied (Docteur)

Percepied 2

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

14

9

 

2

 

1

 

2

Modèle possible : M. Galopin, docteur d’Illiers (Percepied était le nom du facteur).

Médecin de Combray, il a la réputation d’être un « bourru bienfaisant » et pourtant il se montre bien cruel avec son entourage. C’est le cas lorsqu’il raille par allusions et plaisanteries de mauvais goût, les relations saphiques de Mlle de Vinteuil avec une amie (1).

A l’occasion il ramène dans sa voiture la famille du narrateur lorsqu’elle a poussé trop loin sa promenade et c’est dans cette voiture que le narrateur griffonne son premier essai littéraire (2).

(1)
Le docteur Percepied à qui sa grosse voix et ses gros sourcils permettaient de tenir tant qu’il voulait le rôle de perfide dont il n’avait pas le physique, sans compromettre en rien sa réputation inébranlable et imméritée de bourru bienfaisant, savait faire rire aux larmes le curé et tout le monde en disant d’un ton rude : « Hé bien ! il paraît qu’elle fait de la musique avec son amie, Mlle de Vinteuil. ça a l’air de vous étonner. Moi je sais pas. C’est le père Vinteuil qui m’a encore dit ça hier. Après tout, elle a bien le droit d’aimer la musique, c’te fille. Moi je ne suis pas pour contrarier les vocations artistiques des enfants. (Swann 147/228).
(2)

Sans me dire que ce qui était caché derrière les clochers de Martinville devait être quelque chose d’analogue à une jolie phrase, puisque c’était sous la forme de mots qui me faisaient plaisir, que cela m’était apparu, demandant un crayon et du papier au docteur, je composai malgré les cahots de la voiture, pour soulager ma conscience et obéir à mon enthousiasme, le petit morceau suivant que j’ai retrouvé depuis et auquel je n’ai eu à faire subir que peu de changements…(Swann 181/270).

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *