Egremont (Vicomtesse d’)

 

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

2

   

2

       

Relation de la duchesse de Guermantes qui semble prendre plaisir à s’abaisser en réalisant les tâches les plus humbles chez la Princesse d’Épinay, quitte à battre sa soubrette en rentrant chez elle (1)..

(1)

Ah ! quel talent ! Non, mon petit », disait-il à la vicomtesse d’Egremont, que Mme de Guermantes ne pouvait souffrir mais qui, ne bougeant pas de chez la princesse d’Epinay, où elle s’abaissait volontairement à un rôle de soubrette (quitte à battre la sienne en rentrant), restait confuse, éplorée, mais restait quand le couple ducal était là, débarrassait des manteaux, tâchait de se rendre utile, par discrétion offrait de passer dans la pièce voisine, « ne faites pas de thé pour nous, causons tranquillement, nous sommes des gens simples, à la bonne franquette. Du reste, ajoutait-il en se tournant vers Mme d’Epinay (en laissant l’Egremont rougissante, humble, ambitieuse et zélée), nous n’avons qu’un quart d’heure à vous donner. » (Guer 463/448).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *