Citri (Marquise de)

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

8

     

8

     

Relation des Guermantes. Femme encore belle qui a fait un beau mariage mais qui est vite devenue aigrie et moqueuse (1). Elle méprise tout le monde alors qu’elle se montre bien souvent inférieure au gens qu’elle traite avec autant de dédain (2).

(1)
Au moment d’arriver à cette salle, je fus arrêté par la marquise de Citri, encore belle mais presque l’écume aux dents. D’une naissance assez noble, elle avait cherché et fait un brillant mariage en épousant M. de Citri, dont l’arrière-grand’mère était Aumale–Lorraine. Mais aussitôt cette satisfaction éprouvée, son caractère négateur lui avait fait prendre les gens du grand monde en une horreur qui n’excluait pas absolument la vie mondaine. Non seulement, dans une soirée, elle se moquait de tout le monde, mais cette moquerie avait quelque chose de si violent que le rire même n’était pas assez âpre et se changeait en guttural sifflement : « Ah ! me dit-elle, en me montrant la duchesse de Guermantes qui venait de me quitter et qui était déjà un peu loin, ce qui me renverse c’est qu’elle puisse mener cette vie-là. »  (SG 687/85).
(2)

Elle trouvait tout le monde idiot, mais dans sa conversation, dans ses lettres, se montrait plutôt inférieure aux gens qu’elle traitait avec tant de dédain. Elle avait, du reste, un tel besoin de destruction que, lorsqu’elle eut à peu près renoncé au monde, les plaisirs qu’elle rechercha alors subirent l’un après l’autre son terrible pouvoir dissolvant (SG 688/87).

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Citri (Marquise de) »

  1. He must have been a very good mimic in real life to produce this hilarious cameo. I shout out laughing every time I read it. Yet it is right at the heart of la vie mondaine, Marie-Hedwige’s soiree, that Proust decides to chop the legs from under it. He does it later with Swann and the Prince de Guermantes and with the Duc, his dead cousin and the red souliers. He didn’t pander to them: he thought them very silly; but they were part of his cathedral.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *