Saint-Ferréol (Marquise de)

St Ferréol - RMadame de Saint-Ferréol d’après David Richardson

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

3

 

1

2

       

Dame pipi des toilettes des Champs-Elysées. Françoise est persuadée qu’elle appartient à une grande famille noble et porte le titre de marquise de Saint-Ferréol. C’est dans ces toilettes que la grand-mère du narrateur a son attaque cérébrale (1).

(1)

Mais la tenancière de l’établissement, vieille dame à joues plâtrées, et à perruque rousse, se mit à me parler. Françoise la croyait « tout à fait bien de chez elle ». Sa demoiselle avait épousé ce que Françoise appelait « un jeune homme de famille » par conséquent quelqu’un qu’elle trouvait plus différent d’un ouvrier que Saint-Simon un duc d’un homme « sorti de la lie du peuple ». Sans doute la tenancière avant de l’être avait eu des revers. Mais Françoise assurait qu’elle était marquise et appartenait à la famille de Saint-Ferréol. Cette marquise me conseilla de ne pas rester au frais et m’ouvrit même un cabinet en me disant : « Vous ne voulez pas entrer ? en voici un tout propre, pour vous ce sera gratis. » (JF 492/63).

 

2 réflexions au sujet de « Saint-Ferréol (Marquise de) »

  1. Dans le salon de Mme de Villeparisis elle recevrait Mme de Marsantes. Mme de Guermantes ira dire a Mme de Saint-Ferreol qu’elle ne viendra pas. Robert de St. Loup se moque sur le nom aristocratique de Saint Ferreol (quarto p. 941)

    • Aussi, sa mere dit a Robert de St. Loup que Mme de Saint Ferreol soit la soeur de Vermandois. Ceci est une damille Carolingienne autour de St. Quentin qui s’ extincte environ l’an 1400. Le salon attend apres ce dialogue dans le meme genre pseudo-aristocratique le prince Allemand de Faffenheim-Munsterburg-Weinigen (quarto p. 941)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *