Ami de Bloch

 

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris.

Fug.

TR

3

 

 

 

 

 

 

3

 

Il rencontre Rachel à la soirée des Guermantes et lui demande ce qu’elle pense de la Berma. Celle-ci répond  perfidement qu’elle est trop jeune pour l’avoir bien connue et que de plus la Berma n’a jamais su dire un texte. (1)

  1.  L’ami de Bloch lui demanda ce qu’elle pensait de la Berma. « Pauvre femme, il paraît qu’elle est dans la dernière misère. Elle n’a pas été, je ne dirai pas sans talent car ce n’était pas au fond du vrai  talent, elle n’aimait que des horreurs, mais enfin elle a été utile, certainement ; elle jouait d’une façon assez vivante, et puis c’était une brave personne, généreuse, qui s’est ruinée pour les autres. Voilà bien longtemps qu’elle ne fait plus un sou, parce que le public n’aime pas du tout ce qu’elle fait. Du reste » ajouta-t-elle en riant, « je vous dirai que mon âge ne m’a permis de l’entendre naturellement que tout à fait dans les derniers temps et quand j’étais moi-même trop jeune pour me rendre compte. » – « Elle ne disait pas très bien les vers ? » hasarda l’ami de Bloch pour flatter Rachel qui répondit : « Oh ça, elle n’a jamais su en dire un ; c’était de la prose, du chinois, du volapuk, tout, excepté un vers. D’ailleurs je vous dirai que bien entendu je ne l’ai entendue que très peu, sur sa fin », ajouta-t-elle pour se rajeunir, « mais on m’a dit qu’autrefois ce n’était pas mieux, au contraire. » (TR 1002/308)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *