Octave (jeune homme)

Octave - ROctave d’après David Richardson

Nombre de citations du personnage dans chacun des sept livres de la Recherche

Total

Swann

JF

Guer

SG

Pris

Fug

TR

15

   9

 

   

2

4

Jeune homme désœuvré en villégiature à Balbec, il est le fils d’un riche industriel et le neveu des Verdurin. Joueur de golf, champion de boston et de tango (1), à force de répéter, lorsqu’il a mal joué au golf, « je suis dans les choux », le narrateur et les jeunes filles de Balbec l’affubleront de ce sobriquet (2).

On retrouve Octave dans « la Fugitive ». Le narrateur découvre avec étonnement que le jeune homme à la réputation d’homme primaire et superficiel, uniquement intéressé par le golf et les beaux attelages est devenu l’auteur et le metteur en scène de sketches charmants et géniaux qui connaissent un grand succès (3). Andrée en est follement amoureuse mais le jeune homme  a une liaison avec Rachel. Par dépit, Andrée répand sur son compte des propos diffamatoires. Finalement le jeune homme quitte Rachel pour épouser Andrée (4). Durant la guerre, malade, il est réformé et devient une des étoiles du salon Verdurin. Le narrateur apprécie son talent mais pas l’homme qui se montre souvent désagréable (5).

(1) Octave obtenait, au casino, des prix dans tous les concours de boston, de tango, etc., ce qui lui ferait faire s’il le voulait un joli mariage dans ce milieu des « bains de mer » où ce n’est pas au figuré mais au propre que les jeunes filles épousent leur « danseur.  (JF 878/441).
(2) Pensant que si je connaissais leurs amis j’aurais plus d’occasions de voir ces jeunes filles, j’avais été sur le point de lui demander à être présenté. Je le dis à Albertine, dès qu’il fut parti en répétant : « Je suis dans les choux. » Je pensais lui inculquer ainsi l’idée de le faire la prochaine fois. « Mais voyons, s’écria-t-elle, je ne peux pas vous présenter à un gigolo ! (JF 879/442).
(3) Ce jeune homme fit représenter des petits sketches, dans des décors et avec des costumes de lui qui ont amené dans l’art contemporain une révolution au moins égale à celle accomplie par les Ballets russes. Bref les juges les plus autorisés considérèrent ses œuvres comme quelque chose de capital, presque des œuvres de génie, et je pense d’ailleurs comme eux, ratifiant ainsi, à mon propre étonnement, l’ancienne opinion de Rachel. (Fug 605/185).
(4) En ce qui concerne le jeune sportif, neveu des Verdurin, que j’avais rencontré dans mes deux séjours à Balbec, il faut dire, accessoirement et par anticipation, que quelque temps après la visite d’Andrée, visite dont le récit va être repris dans un instant, il arriva des faits qui causèrent une assez grande impression. D’abord ce jeune homme (peut-être par souvenir d’Albertine que je ne savais pas alors qu’il avait aimée) se fiança avec Andrée et l’épousa, malgré le désespoir de Rachel dont il ne tint aucun compte. (Fug 604/185).
(5) Je dois du reste dire que la connaissance du mari d’Andrée n’était ni très facile ni très agréable à faire, et que l’amitié qu’on lui vouait était promise à bien des déceptions. Il était en effet à ce moment déjà fort malade et s’épargnait les fatigues autres que celles qui lui paraissaient devoir peut-être lui donner du plaisir. (TR 731/37).

2 réflexions au sujet de « Octave (jeune homme) »

  1. Cette liste des citations des personnages chez Proust m’est très utile dans mes recherches, elle me fait gagner du temps, je vous remercie ! Je me permets simplement de vous signaler une légère erreur qui s’est glissée dans votre tableau récapitulatif du nombre de citations d’Octave. Les 9 que vous avez comptabilisées sous « Guermantes » appartiennent aux « Jeunes filles en fleurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *